Certains jours
n’importe où
on se sentirait
nulle part

~ Guillaume Siaudeau